23/04/2021

Pénuries .... ???

 


Vous envisagez de rouler doucement, préparez vous à l'usage du vélo ...


Retour vers le passé - épisode 1

Stellantis (ex groupe PSA) renoncer à certains écrans digitaux et revient au vieux truc à aiguille, quant à son usine de Rennes, elle est à l'arrêt ....

Arrêter une "ligne de montage" coute des milliers d'euros par minute.

Arrêter une usine ne se chiffre plus.

Il y a 1 an, je signais un article intitulé le jour d'après, sur ce même blog, en voici le lien

https://www.jepreparedemain.com/2020/04/survivre-economiquement-le-jour-dapres.html

Prenez quelques instants pour le lire, même en diagonale et pour vous apercevoir que cela se réalise tel que. Bon d'accord, mon boulot de base, c'est aussi la voyance, mais quand même. C'était trèèèèèès prévisible.

En fait, c'est même plus vite, plus grave que prévu  .......



1°) La pénurie de matériaux de fabrication des cartes électroniques n'est pas uniquement due à un retard de production imputable au Covid

2°) Si les industries changent leurs protocoles de fabrication, c'est que du lourd est prévu

3°) Le premier domino d'une grande série vient de se ramasser

4°) Qu'en est-il de l'argent, l'emploi, la consommation

Suivez le guide, nous allons voyager dans le temps  :)

1. Une Pénurie Durable de matériaux vitaux

Ca fait un bon moment que tous les indicateurs d'extraction de matière première sont au rouge. Pas la peine de vous faire un topo. A partir du 1er Juillet (à quelques jours prêt), nous avons consommé toutes les ressources de la planète pour 12 mois. Donc nous prenons 6 mois de crédit dans la tronche.

Ca allait bien finir par s'arrêter un jour !


La fin du portable à tout prix ?



Le Covid a engendré une détérioration des circuits de production, ajoutez aux circuits défaillants, les matières premières rares et vous obtenez une panne sèche. 

Relisez Pablo Servigné si ce n'est pas déjà fait.

Les cartes électroniques sont composées, entre autres choses, de précieux matériaux dits semi-conducteurs. Qui viennent à manquer. Comme les batteries électriques nécessitent du Lithium, qui finira par manquer également.

Sauf que 100% de notre confort moderne est équipé de cartes électroniques. Qui finiront par panner.

La semaine dernière, des fourmis se sont introduites dans ma chaudière à gaz et en voulaient à ma carte électronique (les fourmis en raffolent). J'ai bien failli me retrouver sans chauffage.

Plus prosaïquement voilà ce qui nous guette si on ne trouve pas de solution et si les circuits (électroniques ou de commerce d'ailleurs) :
  • Pannes industrielles - arrêt de production, pénuries de matériel
  • Pannes agricoles - difficultés de production, ralentissement de récoltes alimentaires
  • Pannes de véhicules de transport - limitation ou défaillance des circuits de distribution

Alors non, ça ne va pas être complet et total. Mais c'est là et les frappes seront aléatoires. Car si PSA décide de modifier son tableau de bord :

C'est que ce n'est pas prêt d'être résolu ....

2. Le retour en arrière dans l'Industrie


Révélateur, presque apocalyptique lorsqu'on connait leur obsession à toujours aller de l'avant. Si l'industrie automobile recule ou s'arrête, c'est que le monde industriel est en plein tremblement de terre.




L'industrie automobile est le fleuron (ou l'un des fleurons) de l'aire industrielle (avec l'armement), si elle renoncer malgré la pression de la concurrence, à ses progrès technologiques, c'est qu'elle passe en mode adaptation au changement.

Nous ferions bien d'y penser aussi, à l 'adaptation au changement.

3. Les dominos suivant


Tout ce qui touche les outillages de pointes et/ou de production industrielle
  • Véhicules personnels
  • Domotique
  • Agro-industrie (récolte, traite, transformation du produit brut)
  • Transports de marchandises
  • Et donc tout le reste, depuis votre hypermarché jusqu'à votre magasin Ikéa

L'armement restera prioritaire, les usines qui produisent vos précieux téléphones vont tenir un temps sur les stocks, les usines vont réparer et réparer encore (elles sont incroyablement créatives quand il y a une menace de rupture de stock). 




Nous allons continuer, mais avec des toussotements. Des livraisons aléatoires. Des manques de ce qui n'est pas indispensable (et on sait que le classement des commerces indispensables est une chose subjective).

Notre fonctionnement Occidental entre en période de non fluidité

4. Quelles autres défaillances prévisibles ?


L'argent : les montagnes russes du Bitcoin illustrent très bien l'état général des marchés .... Tôt ou tard ils vont tendre à tomber le masque. Et comme la monnaie n'est plus assise sur la réalité des produits, puis que la planche à billets carbure à plein (en milliers de milliards d'Euros/Dollars), ça va faire plouf. Le plouf sera accompagné d'une inflation sans doute d'abord discrète, puis vicieuse, et enfin monstrueuse.

Regardez, mes chers amis/concitoyens, le prix de vos courses hebdomadaires.

L'emploi : des secteurs entiers sont déjà frappés de démolition : moins 85% pour l'aviation non militaire, la SNCF sous perfusion (vos impôts), les restaurants ont un pied dans la tombe, les petits commerces pleurent et prient Sainte Rita (les causes perdues). Et les changements climatiques bouffent nos récoltes de raisin, de fruits, mais aussi de légumes et de céréales. Les aliments pour le bétail ont doublé en 10 ans. Donc tous les salariés concernés vont finir à la trappe, CQFD.

L'argent vs l'emploi ? Et bien sachant que l'état vient de durcir les règles de paiement des droits au chômage et qu'il va bien finir par stopper les aides à la mise au chômage technique et partiel, il va y avoir une foultitude de nouveaux pauvres, contraints de vendre ce qu'ils peuvent pour rembourser des crédits douloureux.

La consommation enfin : liée à l'état économique du pays, à notre capacité à dépenser ce que nous avons reçu, elle va chuter 2 fois : la première car cette nouvelle catégorie de gens en souffrance économique vont réduire leurs frais, et la seconde parce que les pénuries de certains éléments rendront les dépenses difficiles.

Nous entrons donc officiellement en décroissance.

Se préparer à la décroissance, ou la conclusion du tiercé gagnant !


La décroissance n'a pas que des inconvénients. Elle va, entre autres bonnes choses, permettre à la planète de se refaire une santé. Moins d'emballages, moins de pollution, moins d'excès.




Notre santé y gagnera sans doute aussi pour peux que nous apprenions à vivre avec plus de sagesse, refaire la cuisine avec des produits simples, moins d'écrans de toutes sortes, plus de temps avec les siens.

Troisième cheval, l'outsider de service, lorsque les occidentaux vont passer du mode consommateur au mode résilient tranquille, le système qui nous tient par les couilles, va gentiment s'effondrer, et peut-être même sans casse (bon là je n'y crois guère)

Alors préparons nous ou jour d'après celui d'après, ce mois de Mai 2022, car les dés auront été relancés et les petits futés feront course en tête .....


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de poster des commentaires non grossiers, non insultants, non racistes, dans le cas contraire ils ne seront pas publiés